Comment aider votre enfant lors de ses premiers pas ?

Comment aider votre enfant lors de ses premiers pas ?

Non classé

L’apprentissage de la marche commence souvent entre 10 et 18 mois. Toutefois, avant de marcher, les petits doivent passer par plusieurs étapes de développement. Du coup, peu d’enfants arrivent à faire quelques pas timides avant leur 1 an. Il va sans dire que le choix des premières chaussures de marche y est pour beaucoup.

Apprentissage de la marche : choisir des chaussons pour bébé

Avant de pouvoir marcher, bébé doit d’abord développer une bonne motricité globale. Les muscles du tronc doivent être assez développés pour soutenir et permettre les mouvements des épaules, du cou, des bras ainsi que des jambes.

De plus, le cerveau doit atteindre un certain stade de maturité pour mieux contrôler les différentes parties du corps. Si bébé reste assis sans soutien vers 8 mois, s’il parvient à se lever et à se tenir debout vers 9 mois… alors il est temps d’apprendre la marche avec des chaussons en cuir pour bébé qui permettront de sentir correctement le sol. Unis ou à motifs, vous trouverez forcément des chaussons pour les petits petons de votre bébé.

Le choix des chaussons adaptés pour les petits

L’apprentissage de la marche requiert des chaussons confortables. Ils doivent ainsi permettre à l’enfant de sentir le sol pour mieux appréhender le déroulé du pied et évoluer en sécurité.

Contrairement aux bottines classiques, les chaussons à base de cuir de vache ou d’agneau offrent l’effet « pied nu». La semelle ultra souple en suède contribue à l’équilibre du petit. En sus, un élastique au niveau de la cheville assure un excellent maintien.

Exit les bottines trop contraignantes, il existe des chaussons simples, confortables et adaptés à la marche. Une large gamme de modèles aux motifs variés attendent d’ailleurs les mamans. Ces dernières choisiront entre les chaussons pour filles, pour garçons ou les versions mixtes.

Comment aider votre enfant lors de ses premiers pas ?

L’apprentissage de la marche : les étapes essentielles

Apprendre à marcher requiert du temps et de la patience. Le petit enfant commence par s’accrocher aux meubles. Il essaie de se tenir debout sans assistance et fait quelques pas en maintenant son tronc contre un meuble. Ses mains lui servent à garder l’équilibre tandis que ses pieds se glissent l’un après l’autre sur le sol.

Au fur et à mesure, l’enfant gagnera en confiance et pourra soulever le pied au lieu de le glisser. Il réussit même à se tenir en équilibre sur une jambe. Même si une main reste ancrée sur le meuble, la main libre tente de trouver une prochaine prise.

À ce stade, prenez sa main et faites-le marcher à vos côtés. Quelques exercices contribuent aussi à l’apprentissage de la marche. Bébé pourra notamment développer sa motricité en s’aidant d’un trotteur. À défaut, une boîte de carton fermée fera très bien l’affaire.

Plus il s’exerce, plus bébé parvient à se tenir debout tout seul, sans le moindre appui. Ses deux mains libres commencent à saisir des objets en hauteur. Attention, la sécurité dans la maison devrait être réévaluée.

De son côté, l’enfant marche seul, avec les bras étendus et les jambes écartées. Même s’il a acquis un certain équilibre, bébé ne parvient pas à ralentir et peut se cogner au moindre obstacle. Vers 18 mois, la marche se veut plus sûre et plus accélérée. S’en suivent les pas rapides, voire saccadés. À noter que l’apprentissage proprement dit de la marche s’achève vers 2 ans. Votre enfant est maintenant un excellent petit marcheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *