Blas blas

Je suis cette fille hypersensible, j’espère que vous ne m’en voulez pas…

Coucou tout le monde ! Comment allez-vous?

Aujourd’hui j’ai envie de faire un billet plus personnel. J’ai envie de vous parler d’un de mes traits de caractère qui me gêne et me bouffe la vie au quotidien.

L’hypersensibilité c’est quoi?

C’est une sensibilité plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, pouvant être vécue avec difficulté par la personne elle-même, ou perçue comme « exagérée », voire « extrême, » par l’entourage.

Loin de moi l’idée de vouloir jouer les « caliméro » mais j’ai surtout envie de vous dévoiler cet aspect de ma personnalité que je crois avoir depuis toute petite.

Je me sens parfois forte, challengeuse, dévouée aux autres, un grand cœur et avoir toujours l’envie de bien faire. Sauf qu’à force de vouloir tout faire bien et vouloir être aimé de tous on se brûle les ailes.

sad-woman-concept-closed-eyelid-260nw-492817834.jpg

Et quand on est hypersensible cela affecte beaucoup plus son moral qu’à la normal.

Je peux être enjouée et heureuse et la seconde d’après être très triste suite à une phrase d’une personne qui m’aura fait mal, une dispute, une incompréhension, une contrariété, … ! Je ne comprends pas être la dernière au courant des choses, j’aime être valorisée par mes proches et mes paires, …

Très loin de la bipolarité, c’est juste qu’une petite faille dans un rouage qui peut tout faire s’effondrer.

Cela se manifeste avec un mal de ventre, une perte brutale de confiance en soi, une envie de pleurer, l’envie aussi de rester sous la couette, …

Mon soucis est aussi que j’attends beaucoup des autres et de mon entourage. Un idéal qui en réalité n’existe pas. J’aimerais mes proches plus proches, ayant les mêmes sentiments et pensées que moi. J’aimerais que mes ami(e)s ou connaissances pensent comme moi et me reconnaissent. Sauf que dans la vie « on ne peut pas plaire à tout le monde » et cela génère souvent des jugements trop hâtifs et cela provoque en moi des frustrations sentimentales, de la jalousie parfois et souvent de la vexation.

beautiful-1868559__340.jpg

Je peux aimer et adorer une personne de mon entourage mais si elle n’est pas d’accord avec moi ou me fait sentir qu’elle s’éloigne je ne me pose pas assez et me bloque et me vexe très vite! C’est insupportable car parfois c’est effectivement démesurée.

Je ne suis pas du tout rancunière ce qui fait que quelques jours après je m’en veux et du coup je reviens très vite vers les gens qui eux ne sont pas prêt à m’accueillir et cela m’affecte enormement à en remettre en question tout chose commencée !

Notre plus grande hantise : les séparations, les cassures, es déménagements, les disputes, les transformations radicales bref tout ce qui touchent à l’inconnu et l’abandon !

landscape-1802337__340.jpg

Un quart de la population française serait «hypersensible», selon Saverio Tomasella, docteur en sciences humaines, psychanalyste et auteur de Hypersensibles : trop sensibles pour être heureux . Cela me rassure !

Pour ma part je fais partit de ceux qui «pensent tout le temps, qui doutent et ressassent ce qu’on leur dit».

Cette «caractéristique de la personnalité», comme le définit la psychologue, ne compte pas uniquement des aspects négatifs. Voyons notre hypersensibilité comme un atout dans certaines situations. Si nous avons l’impression d’être une éponge à émotions, regardons cela différemment. Retenons plutôt que nous sommes capables de beaucoup d’empathie, et que nous comprenons particulièrement bien les personnes qui nous entourent.

Or, il n’y a pas de honte à avoir lorsque nous exprimons nos émotions, il faut juste apprendre à mieux les gérer.

feng-shui-1960783__340.jpg

Alors si vous avez des conseils de lecture pour me délivrer, je suis preneuse, en attendant vous savez tout ou presque de moi.  Je suis cette fille, souriante, aimante et forte mais aussi cette femme-enfant qui n’arrive pas à gérer ces émotions, ce qui lui vaut beaucoup d’incompréhension avec les autres et surtout une éponge sentimentale qui me bouffe la vie!

Je me répète sans cesse cela :

Vous pensez que vous êtes trop sensible, trop anxieux trop angoissé et vous vous sentez constamment en faute, allant jusqu’à vous en excuser ?

“Ne vous excusez jamais d’être sensible. Montrer ses émotions, c’est un signe de force, pas de faiblesse !

C’est aussi très dur virtuellement pour moi, car j’ai ouvert ce blog un peu comme un journal intime, l’envie de partager avec vous et pourquoi pas avoir de belles rencontres amicales même virtuelles.

Pas toujours facile avec la blogosphère d’être appréciée quand on est hypersensible !

tea-381235__340.jpg

Lorsqu’une personne à un discours, je vais l’interpréter d’une façon qui me touche personnellement et cela va créer un conflit que je ne souhaitait pas. mais c’est aussi cela prendre tout à cœur !

Être maladroite face à une amie et être dans l’incompréhension alors que ce n’est pas du tout ce que je voulais dire.

Après j’essaie au quotidien de faire avec et j’aime avant tout la vie, je suis gourmande et ma famille reste mon « précieux  » et ma force.

J’espère que cet article un peu plus personnel, vous aura plu, ne vous aura pas donné envie de fuir et vous aidera à mieux comprendre l’hypersensibilité.

Pour résumer si vous êtes comme moi hypersensible :

Ce n’est pas une maladie LOL ! Elle permet de mieux vous connecter aux autres et à les aider s’ils en ont besoin. Cependant gare aux conséquences négatives tels que le manque d’assurance, ou encore les difficultés à gérer les émotions et la susceptibilité.

heart-3147976__340

Merci de votre bienveillance sur ce sujet !

@Bientôt…

4 réflexions au sujet de “Je suis cette fille hypersensible, j’espère que vous ne m’en voulez pas…”

  1. J aurais pu écrire cet article 😉 c est exactement moi, à un détail près…c est que j ai tellement perdu d amis à cause de.ma sensibilité, que j ai appris maintenant à ne pas réagir sous une pulsion…à attendre, pour réfléchir avant de répondre…à éviter le conflit qui me fait tant de mal. Du coup je vais beaucoup mieux mais je reste encore très susceptible et fragile.

  2. Je suis moi aussi hypersensible. Le livre de S. Tomasella m’a aidé à comprendre cet atout. Mais cela n’est pas tous les jours facile à gérer, c’est bien vrai ! Les vrais amis comprennent, et aident aussi par leur écoute. La sophrologie m’a aussi bcp aidé ! Cela m’a permis de prendre un peu plus confiance en moi (même si c’est un travail de tous les jours), et à savoir mettre sur pause les émotions qui arrivent, et de mieux les gérer.
    Belle vie à vous !

  3. Bonsoir votre article m’a beaucoup touché ❤️ Je suis aussi hypersensible avec une hyperacousie (hypersensible des oreilles ^^) et certains dans mon entourage ne me prennent pas au serieus c’est tres dur à vivre bon courage à vous 💪🏼

Laisser un commentaire