Comment aider son enfant à marcher comme un grand ?

Comment aider son enfant à marcher comme un grand ?

Bien être Blog

Lorsque bébé commence à se tenir debout et à se déplacer le long des murs ou en s’accrochant aux rebords des tables et des chaises, de nombreux parents se demandent comment l’aider à marcher tout seul comme un grand. Eh bien, sachez que le mieux à faire dans ce cas est de « ne rien faire ». Et pour cause, l’apprentissage de la marche est un processus naturel et normal. En revanche, vous pouvez tout mettre en œuvre pour faciliter la tâche à votre bébé. Découvrez dans cet article nos conseils en ce sens.

Privilégiez les chaussons en cuir souple pour bébé

Bébé apprend mieux à marcher les pieds nus. C’est un fait. Cependant, pour lui éviter d’avoir froid, de se faire mal ou de se salir, optez pour des chaussons en cuir pour bébé qui reproduisent parfaitement la sensation pieds nus grâce à leur semelle souple, flexible et antidérapante. Préférez les modèles renforcés par un élastique pour maintenir au mieux la cheville de bébé.

Ainsi, vous pourrez choisir des chaussons en cuir souple unis ou à motifs, avec ou sans lacets pour les petits pieds de bébé.

En marchant pieds nus, bébé utilise de manière optimale les muscles de ses pieds et apprend à développer son équilibre, sa stabilité, sa coordination ainsi que sa force musculaire. Il peut aussi ainsi acquérir plus facilement de nouvelles informations sensorielles en appréciant la qualité du sol sur lequel il se tient debout : mou, dur, souple, glissant ou encore pentu.

Évitez les chaussures à semelles rigides, plates et épaisses qui, contrairement à ce que beaucoup pensent, empêchent bébé d’avoir un bon maintien. Prenez également soin de bien choisir des chaussures à la taille de bébé. Des chaussures trop serrées peuvent lui faire mal tandis que des chaussures trop grandes peuvent biaiser ses sensations et favoriser les chutes.

Apprentissage de la marche : encouragez les mouvements de bébé

Il est important de respecter le rythme de bébé et de ne pas le presser à marcher. Dans le cadre de l’apprentissage de la marche, bébé doit passer par plusieurs étapes indispensables :

  • contrôler les mouvements de sa tête (vers son 4e mois),
  • se tenir assis pendant quelques instants sans soutien (vers le 6e mois),
  • se lever et se tenir debout pendant quelques instants sans aide (vers le 9e mois).

Entre temps, bébé doit être capable de se mettre sur le dos et à plat ventre, se retourner sur les côtés, se mettre à 4 pattes et ramper. Toutefois, certains enfants arrivent à marcher sans ramper au préalable.

Comment aider son enfant à marcher comme un grand ?

Pour favoriser l’acquisition de la marche, laissez votre enfant libre de ses mouvements. Dès son 3e mois, prenez l’habitude de l’allonger sur son tapis d’éveil. Mettez-le sur le dos puis sur le ventre. Habillez-le avec des vêtements dans lesquels il se sent parfaitement à l’aise et qui n’entravent pas ses mouvements. Lorsque bébé en sera capable, encouragez-le à se mettre à 4 pattes pour qu’il apprenne à équilibrer son dos, coordonner ses bras et ses jambes, appréhender les distances et contourner les obstacles.

Laissez bébé explorer son environnement

Le véritable enjeu pour les parents lorsque bébé apprend à marcher, c’est de l’accompagner sans devancer tous ses mouvements, l’empêchant ainsi de faire ses propres expériences. Laissez-le explorer son environnement en toute liberté, mais aussi et surtout en toute sécurité.

Dans cette optique, laissez-le découvrir la maison comme il le souhaite en prenant soin toutefois de rendre son parcours sécuritaire. Rangez hors de sa portée les objets qui peuvent représenter un danger ou auxquels vous tenez : vase, lampadaire, télé….

À la place, mettez des jouets ou des objets sans valeur. Sa curiosité va l’inciter à se mettre debout et les attraper avec une main. Il commencera par tenir le jouet dans une main et utilisera l’autre main pour s’appuyer ou se tenir au rebord de la table ou de la chaise. Au fil du temps, il finira par tenir le jouet dans les deux mains et ainsi se tenir debout sans aucune aide pour finalement marcher tout seul.

Bien sûr, des chutes sont à prévoir avant d’en arriver jusque-là. Installez toutes les protections nécessaires (cale-porte, cache-prise, protection pour les coins de tables…) pour éviter que bébé ne se blesse. Montrez-lui de l’empathie chaque fois qu’il tombe pour qu’il ne se décourage pas.

Le youpala : bonne ou mauvaise idée ?

Également connu sous le nom de trotteur, le youpala est une machine à roulettes censée aider bébé à apprendre à marcher. Cependant, les professionnels de la petite enfance le déconseillent, car il fournit des informations sensorielles complètement fausses à bébé.

Il n’offre pas les bons appuis, n’incite pas bébé à se muscler les pieds et les jambes et ne fait pas travailler ses bras. De plus, il ne lui permet pas d’apprécier correctement les distances ainsi que les obstacles et les dangers, sans parler du fait que bébé peut se blesser gravement à cause de la vitesse incontrôlée de ce type d’équipement.

Considéré comme dangereux, il est interdit au Canada. Si vous tenez vraiment à offrir à bébé une aide mécanique, optez pour un porteur qu’il peut enjamber et faire avancer avec ses pieds. Le chariot s’impose également comme une alternative intéressante, car bébé peut le pousser et le tirer, favorisant ainsi l’exploration du sol.

Apprentissage de la marche : les gestes à éviter

S’il est très tentant en tant que parent de tenir la main à son enfant pour qu’il apprenne à marcher, le mieux est de laisser bébé apprendre à marcher tout seul. Par conséquent :

  • évitez de tenir bébé par les deux mains en maintenant ses bras en l’air : non seulement cela est problématique pour ses épaules, mais en plus, vous augmentez également sa ligne de verticalité, ce qui n’est pas l’idéal pour son apprentissage de l’équilibre,
  • ne le soutenez pas par les aisselles : c’est également mauvais pour son équilibre.

Pour inciter bébé à marcher tout seul, mettez-vous devant lui à une certaine distance et tendez-lui les bras pour qu’il vienne vers vous. Encouragez-le avec des mots et félicitez-le pour chaque effort !

4 thoughts on “Comment aider son enfant à marcher comme un grand ?

  1. C’est clair que les chaussons ne doivent pas être choisis au hasard, c’est super important. Perso il a marché de bonne heure mais, ils ne faut pas les bousculer, ils faut qu’ils aient confiances en eux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *